logo

L’Art du Focus Stacking

Vous arrive-t’il d’avoir de la difficulté à avoir des images parfaitement au foyer, de vos orteils jusqu’à l’infini? Dans certains cas, la technique de la longueur hyper focale vous aidera mais dans d’autres situations, vous n’y arriverez tout simplement pas. Et aussi, avez-vous l’intention d’imprimer d’immenses tirages? Le Balayage de Focus, ou plus communément connu sous le nom de Focus Stacking, serait sans aucun doute une technique pour vous!

Ne pas mal interpréter ce que je viens de vous dire, il pourrait être très intéressant d’avoir certains éléments de l’avant plan vraiment hors foyer car ceux-ci aident à ajouter de la profondeur à votre scène. Si par contre vous avez un élément telle qu’une roche dans votre avant plan qui n’est ni parfaitement au foyer et ni parfaitement flou, le résultat ne sera pas super…et ça va donner l’impression que vous avez fait une erreur lors de votre capture.

Le Balayage de Focus peut être fait manuellement ou à l’aide du programme…dans cet article, je vais vous guider à travers chaque étape requise comment y arriver à l’aide de Photoshop et d’obtenir des images qui seront claires et parfaitement au foyer. Suivez toutes ces étapes en commençant du moment de votre capture jusqu’aux derniers cliques de souris derrière votre écran d’ordinateur et vous aurez des résultats magnifiques garanti!!

Pour commencer, je vous recommande très fortement de capter vos images en utilisant une Balance de Blanc spécifique et d’éviter d’utiliser le mode Balance de Blanc Automatique car l’appareil photo pourrait très bien changer les paramètres de Balance de Blanc entre chacune des images. Bien sûr qu’il est toujours possible de faire les changements de Balance de Blanc par la suite en retouche mais ça nous ajoute une étape supplémentaire à effectuer et pourquoi ne pas l’éviter si on peut! À la prise de vue, j’utilise encore un DSLR…oui je sais, vous pouvez me prendre pour un dinosaure car je n’ai pas encore fait de transition vers un appareil sans-miroir encore! Je capte toujours en mode Live View (ou en Visée Directe à l’écran). Faire ainsi me donne la chance de faire le zoom à l’écran et de faire une mise au point très précise sur l’élément de ma composition qui est le plus près de moi et de commencer à capter une première image. Lorsque la première image est captée, je fais le foyer sur un élément légèrement plus éloigné et je capte une deuxième image…et ainsi de suite jusqu’aux éléments les plus éloignés de l’arrière plan. Tout dépendant de la situation et de quelle distance des éléments de mon avant plan je suis situé, il peut m’arriver de capter jusqu’à neuf images avec des mises au point différentes. Certaines personnes vont me dire que je n’ai pas besoin de tant d’images et ce n’est pas faut non plus….mais selon moi, le fait d’être dans l’âge de la photographie numérique peut nous permettre de faire un ou deux cliques supplémentaires et s’ils s’avèrent inutiles, nous pouvons toujours les effacer au besoin. D’un autre côté, si on décide d’être plus économe à la prise de vue et qu’il nous manque quelques images pour compléter notre Balayage de Focus, et bien ça ne fonctionnera tout simplement pas et il va y avoir quelques éléments hors foyer dans l’image.

Maintenant que vous êtes de retour à la maison après une journée magnifique à photographier des paysages sublimes, il est temps de commencer à faire de l’ordre dans ces fichiers et d’assembler ces images! Je vais vous guider dans chacune des étapes de mon flux de production de Balayage de Focus à suivre à la lettre;

-1 ère; Vous allez devoir commencer par faire vos ajustements d’images RAW tel que vous le feriez dans n’importe quelle autre situation. Lorsque vous avez terminé, sélectionnez toutes vos images requises pour le Balayage de Focus, cliquez le bouton de droite de votre souris et choisir Ouvrir en tant que Calques dans Photoshop. (Modifier Dans / Ouvrir en tant que Calques dans Photoshop). Il pourrait que vous deviez attendre quelques minutes pour que Photoshop puisse ouvrir toutes ces images. Le temps va varier selon les performances de votre ordinateur.

-2e; L’ordre des calques est très importante. Votre calque d’arrière plan devrait toujours être l’image dont la mise au point est la plus éloignée. Je vais vous expliquer le pourquoi plus tard…

-3e; Vous devrez vous assurer que votre Arrière Plan est verrouillé. S’il ne l’est pas, verrouillez-le. (Calque / Verrouiller Calques et choisir l’option Tout)

-4e; Vous allez devoir glisser quatre lignes guides, une de chaque côté de votre canevas.

-5e; La prochaine étape est de sélectionner tous vos calques et de les aligner ensembles. (Éditer / Alignement Automatique des Calques). Photoshop devrait être assez intelligent pour comprendre vos intentions à faire un Balayage de Focus donc vous pouvez y aller avec les options par défaut, soit le Mode Automatique. Inutile d’ajouter des crochets aux boîtes présentes à la base de cette fenêtre.

-6e; Maintenant que tous vos calques sont alignés, vous avez probablement remarqué que votre canevas dépasse vos lignes guides? La raison est très simple, Photoshop a dû faire une manipulation de vos calques, dans un but d’aligner correctement vos images. Lorsque vous changez la distance de mise au point sur votre objectif, on dirait du même coup que la longueur focale change aussi…ce phénomène se nomme en anglais Focus Breathing, je n’ai pas trouvé la vraie traduction en français. Photoshop doit transformer les calques dans le but de les aligner correctement.

-7e; L’étape suivante est de recadrer manuellement votre image à son aspect original sur les lignes guides que vous avez glissé plus tôt. Pourquoi? Voici la raison, l’image excédant votre canevas le plus est en fait l’image dont la mise au point est faite sur les éléments de votre avant plan. Si vous regardez attentivement dans le haut de votre canevas, les pixels excédant les lignes guides sont hors foyer. Pour cette raison, vous devez rogner votre image et vous défaire de ces pixels hors foyer et Photoshop aura beaucoup plus de facilité à effectuer un Balayage de Focus avec moins de faute d’assemblage.

-8e; Sélectionnez tous vos calques et regroupez les ensemble. Nommez ce groupe FOCUS. (Cmd G ou Ctrl G sur un PC)

-9e; Cliquez le bouton de droite de la souris et copiez ce groupe. Nommez cette copie BU (pour Back Up). Vous pouvez ensuite appliquer des Masques Noirs sur chacun des calques dans le groupe BU. Vous allez sûrement devoir déverrouiller le calque du groupe BU pour y appliquer un masque, simplement cliquer sur le cadenas pour déverrouiller celui-ci. Vous vous demandez sûrement pourquoi vous venez tout juste de créer une copie de tous ces calques? La raison est simple, Photoshop est bon pour faire des Balayages de Focus mais pas extraordinaire. Il va y avoir, presque à coup sûr, des erreurs d’assemblage et ces calques vont vous permettre de corriger ces erreurs en simplement masquant aux endroits requis pour récupérer les pixels que vous aurez besoin.

-10e; L’étape suivante est de faire l’assemblage automatique. (Fusion Automatique des Calques / Empiler les Images) Encore une fois, Photoshop devrait comprendre vos intentions. Il devrait y avoir un crochet dans la boîte Empiler les Images lorsque vous allez ouvrir cette fenêtre…dans l’éventualité où ce n’est pas le cas, simplement mettre un crochet dans la boîte Empiler les Images. Il y aura aussi deux autres boîtes au bas de cette fenêtre. Veuillez mettre un crochet dans la première et Photoshop va ajuster automatiquement les variations de couleurs et d’exposition entre chacune des images. La seconde boîte devrait rester sans crochet car celle-ci ne m’a jamais donné de bons résultats. Appuyez sur OK et laissez votre ordinateur faire le travail.

-11e; La dernière étape est de naviguer sur votre canevas, pixel par pixel, dans le but d’y trouver les fautes d’assemblage…je recommande fortement que vous naviguez avec un indice de magnification de 200% et que vous regardez encore et encore et encore pour y trouver des zones où les détails seraient plus mous, moins au foyer. Voir la capture d’écran comme exemple. Il se pourrait aussi que vous ayez des éléments qui étaient en mouvement à la prise de vue et qui se seraient doublés lors de l’assemblage comme des humains… Si vous trouvez de ce type de fautes d’assemblage, vous n’avez qu’à récupérer ces détails sur le ou les calques présents dans le groupe BU!

Et voici, c’est tout! Vous devriez maintenant avoir des images parfaitement au foyer avec des détails croustillants et clairs d’un coin à l’autre de votre canevas. Le procédé représente un peu d’effort mais le résultat final va vous époustoufler! Vous allez devoir pratiquer un peu dans un but de vous souvenir de toutes ces étapes mais avec de la pratique, vous allez devenir un maître du Focus Stacking! 😉

DantyArt Photography Banff National Park Canada Alberta Canadian Rockies Lake Mountain Winter Magic Snow Ice Sunrise Lake Minnewanka Blue  Orange

2 thoughts on “L’Art du Focus Stacking”

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *